Consultez les témoignages

Viticulteur et poète

"Nous avons tendance à l’oublier, mais nous les humains vivons entre le haut et le bas, la terre et le ciel, entre les flux des forces telluriques et cosmiques, l’infiniment grand et l’infiniment petit, comme l’écrivit le grand Pascal. C’est ainsi. Il y a des choses à ne pas bafouer, à reconquérir. J’en ai pris conscience après un accident qui a failli me coûter la vie, lorsque mon tracteur s’est renversé sur moi. Depuis, j’ai la conviction que je suis né pour cela : faire partager à autrui l’amour de tout ce qui vit. C’est de cette intuition que m’est venue l’idée du goûter à la ferme. Pour provoquer l’échange. Dans cette salle destinée aux visiteurs, les tables en bois sont rondes, afin que personne ne soit en retrait des autres, mais à égalité. Sur ce pan de mur, voyez, j’ai fait un mini-musée des bois de notre terroir : chêne, acacia, frêne, hêtre, érable, merisier, châtaigner... toutes les espèces y sont représentées. Pour mes hôtes, que j’accueille sur rendez-vous, je cuisine des goûters aux légumes et aux fruits, selon des recettes d’autrefois. Aux enfants des écoles que je reçois, j’aime faire découvrir l’univers du goût : l’amer, l’acide, le salé... la plupart ne connaissent que le sucré, aujourd’hui le sucré masque presque tout ! À mes hôtes, avec les goûters, je propose mon champagne, et je provoque la conversation, autour du feu. Je peux parler de mes voyages, j’ai été durant cinq ans dans la marine marchande et j’ai fait le tour du monde. D’ailleurs, les hommes qui m’ont le plus impressionné, ce sont les Amérindiens du Québec. Leur capacité à survivre dans un environnement aussi hostile, en ne prélevant de la nature que le strict nécessaire, cela force l’admiration... Avec mes hôtes, nous bavardons en prenant notre temps, comme autrefois, lorsque « la civilisation lente avait loi, et que l’harmonie régnait encore sous nos toits »... C’est un extrait d’un poème que j’ai écrit sur la planche de chêne, posée là, sur la cheminée. Un poème dédié à l’amour d’autrui et de la nature. Afin que l’espérance perdure parmi les hommes."

Serge HOURDRY (NOGENT-L'ARTAUD)
Viticulteur et poète

Envoyer à un ami

Comité Régional du Tourisme de Picardie, 3 rue Vincent Auriol, 80011 AMIENS Cedex 1
Téléphone : (00 33 3) 22 22 33 66 - Télécopie : (00 33 3) 22 22 33 67 - contact@picardietourisme.com
Site internet : www.picardietourisme.com

Découvrez la Picardie !
Tous les bons plans des internautes pour vos week-ends en Picadie sur espritdepicardie.com cliquez ici
Habitants et visiteurs témoignent sur Esprit de Picardie